Skip to content

Le jardin, Jacques Prévert

Des milliers et des milliers d’années
Ne sauraient suffire
Pour dire
La petite seconde d’éternité
Où tu m’as embrassé
Où je t’ai embrassèe
Un matin dans la lumière de l’hiver
Au parc Montsouris à Paris
A Paris
Sur la terre
La terre qui est un astre.

Jacques Prévert

Encore un de mes poèmes préférés. Photo: Jardin du Pavillon Vendôme à Aix-en-Provence, rien à voir avec la choucroute je sais, mais je n’ai pas encore eu la chance d’aller au parc Montsouris à Paris, sur la terre, la terre qui est un astre 🙂

Be First to Comment

Laisser un commentaire